Témoignage d'Anaïs, directrice de crèche : "ce jour-là, le moniteur a sonné et mon cerveau n'a fait qu'un tour"

Anaïs, puéricultrice et directrice d’une crèche en Belgique est équipée de plusieurs moniteurs respiratoires Nanny Care. Elle nous raconte comment ce jour-là, le Nanny a sauvé une vie. 

Témoignage d'Anaïs, directrice de crèche : "ce jour-là, le moniteur a sonné et mon cerveau n'a fait qu'un tour"

J’aimerais vous parler de mon vécu cette semaine. Cela fait 18 ans que j’ai ouvert ma crèche (The Little Bears) à Lasne (Belgique) et cela fait 18 ans que je prends soin de chaque petit amour qui rentre chez moi.

Je suis équipée de moniteurs respiratoires depuis 9 ans

Il y a 9 ans, je me suis équipée de plaque qui capte la respiration de bébé (l’âge de mon fils qui est né avec un petit problème au cœur). J’en ai installé 4 pour une crèche de 18 enfants ! 2 plaques dans chaque chambre. Cela me permet d’être plus relax avec mes bébés qui ont du reflux ou mes bébés qui sont en adaptation.

Je sais que vous prônez un lit dans la salle de vie mais lors de l’adaptation (ce qui n’est déjà pas facile pour l’enfant), l’enfant ne dort pas ! Il y a trop de bruit ! Alors il est très fatigué et passe ses premières journées difficilement avec énormément de pleurs !

Il y a 2 ans, une des plaques a sonné, j’ai couru, un petit garçon était dans un sommeil si profond que j’ai mis 1 minute à le réveiller ! (C’est long 1 minute) Malgré le bruit des plaques, mes cris et le fait de le bouger pour le réveiller. J'ai alors eu comme un sentiment de mort certaine m’envahir. J’ai du sortir pour récupérer !

Du coup toujours impossible de savoir réellement  si ces plaques avaient bien fonctionné.

Mardi dernier : "le pire jour de ma vie"

Mardi par contre a été le pire jour de ma vie. En effet une petite princesse commençait son adaptation. C’était sa deuxième matinée. Elle s’est endormie super vite (7,8 minutes pour trouver son sommeil. Tétines, enlever le pull, câlins, musique douce,…) et puis elle s’est endormie paisiblement. Quel bonheur !

Sauf que ce jour-là, la plaque a sonné et là mon cerveau n’a fait qu’un tour ! J’ai couru prendre la petite qui était déjà toute mauve et sans vie (je suis extrêmement choquée par cette image). J’ai vu en 10 secondes toute ma vie s’écrouler, celle de ma famille, celle de ses parents et de sa famille, celle de mes collègues,… Et j’ai dit NON Impossible !

Ma collègue a pris le téléphone et appelé le SAMU. Moi j’ai commencé un massage cardiaque et du bouche à bouche sur ce tout petit être qui a encore toute la vie devant elle. Je ne savais pas si je faisais bien mais elle me renvoyait parfois de toutes petites respirations. Elle m’envoyait des signaux, certainement qu’elle ne voulait pas lâcher non plus.

Du coup j’ai continué sans relâche mais c’était long. Elle a pleuré une première fois pour ensuite repartir. Après de longues minutes, j’ai eu le SAMU au téléphone qui m’a guidé et là, son petit cœur est reparti.

Je vais généralement voir le petit amour qui commence l’adaptation toutes les 20 minutes. Elle était paisible vraiment 20 minutes avant ! Si le moniteur n’avait pas sonné, j’aurais été la chercher dans son lit 15 minutes après pour lui donner son biberon ! Et là j’aurais retrouvé son corps inerte, sans possibilité de le réanimer ! La fin de ma carrière...

Après de longs examens à Saint-Luc, la petite n’a aucune séquelle. Je suis fière mais très choquée !

Si je vous écris aujourd’hui c’est bien pour promouvoir ces détecteurs de respiration pour bébé dans les milieux d’accueil ! C’est une centaine d’euros pour une vie ! Cela fait 9 ans que je les ai et j’ai changé les piles qu’une seule fois !

Je pense aussi que la plaque a sonné un peu tard comme j’ai des lits de 120/60. Il faut vraiment que bébé soit juste au-dessus. Je viens donc de commander 4 petits lits pour les bébés à risque !

Pendant les visites des parents, je parle toujours de ces moniteurs respiratoires en disant « on n’est pas certain que cela fonctionne mais par contre on est certain qu’il n’y a encore jamais eu de mort subite avec ces plaques ». A l’heure d’aujourd’hui je peux dire aux parents que j’ai des plaques et que cela fonctionne !

J’aimerais vraiment que vous réfléchissiez à la question, pour sauver (même si c’est devenu moins fréquent) ce petit pourcentage de bébé qui décède dans leur lit à la crèche. Si vous êtes parent, vous arrivez à vous imaginer l’annonce d’un telle nouvelle ???

Lorsqu’on voit le prix d’une porte coupe-feu (qui a déjà fait ses preuves, certes) franchement, on n'est pas à quelques moniteurs près dans une crèche !

Les plaques que j’ai achetées sont les plaques nanny-care. Et mis à part parce que j'avais oublié de l’éteindre ou parce que le bébé bougeait, je n’ai jamais entendu sonner ces plaques pour rien !

Mille mercis d’avoir pris le temps de me lire et d’y réfléchir… Une maman dont la passion est les bébés depuis 29 ans.

Une maman, puéricultrice qui est certainement en état de choc post- traumatique et qui n’aimerait vraiment plus que cela soit une fatalité pour d’autres, alors que des solutions existent !

Une maman qui ne veut pas que cet événement ne serve à rien !

Une maman de 40 ans qui a vécu le pire jour de sa vie un 1er mars 2022. Avec une belle fin heureusement ! Sinon une partie d’elle serait partie avec cette petite princesse ! 

Belle journée à tous 

Anaïs,

Directrice de la crèche The Little Bears

Un grand merci, Anaïs, pour votre confiance, mais surtout un grand bravo pour votre professionnalisme et votre sang-froid grâce auquel cette petite princesse va pouvoir grandir et s’épanouir ! 

Rédacteur partenaire
Rédigé par : Auteur anonyme Rédacteur partenaire
Partager cet article :

Encore plus d'actualités